La Mirabelle Rouge

Carré du bruit à Metz contre l'immigration jetable


Brouhaha revendicatif


Pendant presque une heure, les militants de l'UCIJ (Unis Contre l'Immigration Jetable) ont tapé sur des casseroles, des cloches... pour se faire entendre des Messins.
Hier, à 15 heures, un groupe d'une quinzaine de personnes est arrivé sur la place d'Armes, muni de casseroles, de triangles, de couvercles en inox ou de cloches. Les personnes ont ensuite formé un carré et se sont mises à taper en rythme sur leurs instruments improvisés. Intrigués, les passants se sont rassemblés autour du carré de musiciens.
Nouveau concept musical ? Pas du tout, il s'agit de l'UCIJ (Unis Contre l'Immigration Jetable), un collectif créé en 2006. Il lutte contre le projet de réforme du code d'entrée et de sortie des étrangers et du droit d'asile et milite pour les droits des migrants. Pour se faire entendre des Messins, le collectif a décidé de se réunir tous les premiers samedis du mois afin de former le « carré du bruit ». « Nous nous sommes inspirés du cercle du silence de Réseau Education Sans Frontières, explique Jérémy, militant à l'UCIJ. Sauf que nos revendications passent par le bruit. Nous voulons faire savoir que nous sommes contre l'expulsion et que nous organisons aussi des permanences d'aide pour les immigrés. Lors de la première édition du carré du bruit, le mois dernier, nous avons été surpris de l'attention que les gens nous ont portée. Nous avons eu des contacts et certains sont même venus à nos réunions ». Hier, pendant presque une heure, les militants ont fait résonner leurs instruments et fait entendre leur position contre les expulsions.
 
Républicain lorrain ( 07.03.2010)


08/03/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres