La Mirabelle Rouge

" Carré du bruit " contre une immigration jetable !

Traques

rétentions

 expulsions

 

Ne les laissons plus faire !

 

Uni-e-s Contre une Immigration Jetable !

 

Le collectif UCIJ a été créé en 2006 contre le projet de réforme du Code d'entrée et de sortie des étrangers et du droit d'asile (CESEDA). Il regroupe des dizaines d'organisations ainsi que des citoyen-ne-s mobilisé-e-s pour la défense des droits des migrants.

En Moselle, le collectif a repris son activité en raison du durcissement de la politique migratoire d'un gouvernement désireux d'atteindre ses quotas d'expulsion : traques, arrestations massives qui rappellent les rafles des pires heures de notre histoire, convocations piège en préfecture, dans les locaux de la police et dans les services sociaux…


Dans le « centre de rétention » de Metz, l'Etat français enferme des hommes, des femmes et des enfants (plus de 1200 cette année) qui n'ont commis aucun crime ni aucun délit. Leur seul tort est de ne pas avoir les bons papiers aux yeux de l'administration. Leur seule faute est d'avoir passé des frontières déclarées infranchissables par ceux qui détiennent les pouvoirs politiques et économiques. Il n'y a « d'immigration clandestine » que parce que les lois sont injustes.

 Personne n'est illégal !

Former un « carré du bruit » = faire entendre notre opposition !

Nous ne devons pas les laisser faire et nous sommes ici aujourd'hui pour le faire savoir ! Le « carré du bruit » est une action symbolique qui vise à faire connaître le collectif et surtout son combat. Nul ne doit encore pouvoir dire : « je ne le savais pas ! » Il est de la responsabilité de chacun-e de se mobiliser pour que cela cesse.

Le 1er samedi de chaque mois, nous formerons un  «carré du bruit» de 15h à 16h sur la Place d'Armes, à Metz.

Les principales revendications de l'ucij

Un des objectifs de l'UCIJ est de continuer à dénoncer cette politique xénophobe et porter des revendications claires, en particulier la fermeture des centres de rétention et la régularisation de tous les sans-papiers, avec obtention des droits politiques, économiques et sociaux s'y référant.

Dans cette Europe qui hier était colonisatrice et grande consommatrice de main d'œuvre et de matières premières bon marché, aujourd'hui, seuls les capitaux et les marchandises ont le droit de circuler librement. Nous voulons au contraire un monde solidaire, dans lequel toutes les femmes et tous les hommes aient la liberté de circulation et d'installation, assortie de la reconnaissance des droits fondamentaux (de l'égalité des salaires aux droits politiques) égaux à ceux des résidents.

Les permanences de l'ucij 57 : accueillir les personnes sans-papiers

Un autre objectif de l'UCIJ est d'éviter les arrestations et les expulsions en aidant concrètement les personnes en situation administrative irrégulière à faire valoir leurs droits (dans le cas des travailleurs sans-papiers par exemple). Pour cela, nous utiliserons les outils juridiques à notre disposition, appuyés par les actions collectives nécessaires (rassemblements devant la préfecture…).

Pour rencontrer le collectif et/ou solliciter son soutien, il existe deux moyens :

- une permanence tous les mercredis dans un bureau mis à la disposition du collectif par la CGT au 10 rue de Méric à Metz (en bus : ligne 11 direction Saint Eloy, arrêt Joba)

- sur rendez-vous dans les locaux de Sud Rail au 17 Chemin des Bains à Thionville (contact : 03 82 56 55 86)

Faites-le savoir !

Rejoignez-nous !

 

UCIJ - Uni(e)s Contre une Immigration Jetable

http://www.contreimmigrationjetable.org/



04/03/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres