La Mirabelle Rouge

Débrayage pour les salaires à l’entrepôt Ikéa de La Maxe

 

Photo RL

 

«  La CFDT avait déposé le préavis de grève qui a été suivi par les salariés, mais aussi par d’autres organisations, comme la CGT ou la CNT », explique Mustapha Ait Bahddou, délégué CFDT à l’entrepôt d’Ikéa, situé à La Maxe.

Une grogne qui s’est traduite par deux débrayages (de 8h à 10h et de 13h30 à 15h), ainsi que par un piquet de grève devant le site. «  Ces actions s’inscrivent dans le cadre des Négociations annuelles obligatoires (NAO), explique Fouad Harjane, secrétaire de la CNT du Syndicat des employés, des travailleurs et des précaires, des industries, du commerce et des services de la Moselle-Nord et de la Moselle-Sud. En plus de l‘augmentationobligatoire de 1,4 %, la direction propose des hausses de salaires indexées ».

Des revendications qui portent, notamment, sur la grille des salaires, la sauvegarde des emplois et le retrait de la Gepec (Gestion prévisionnelle des emplois consolidés), ainsi que sur le retrait du projet de modulation des horaires (annualisation et flexibilisation du temps de travail).

Et Fouad Harjane de conclure en lançant, au nom de la CNT, un appel à la grève pour la journée de jeudi 21 avril. Une assemblée générale devrait être organisée ce jour-là.

Contactée, la direction de l’entrepôt s’est refusée à tout commentaire

Républicain Lorrain le 19.04.2011



19/04/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres