La Mirabelle Rouge

Grève et blocage contre le dumping social à Forbach

Forbach zone henriville (RL 17.03.2010)

Nijman-Winnen : « On garde espoir »

Hier, les salariés de Nijman-Winnen ont bloqué aux camions les accès à l’entreprise Interpane, principal client de leur nouvelle direction.  <span>Photo</span> J-M.G 

Plus décidés que jamais, les salariés de l’entreprise spécialisée dans le transport du verre Nijman-Winnen, ont bloqué hier l’accès des camions à l’entreprise Interpane, principal client de leur société depuis son rachat par Glass Partners le 1er mars dernier. «  200 chargements par semaine sortent d’ici. Nous, on ne demande que du travail pour la vingtaine de chauffeurs que nous sommes. C’est aberrant de voir jusqu’où cela nous entraîne… On préfère donner du travail à des chauffeurs étrangers plutôt qu’à nous, qui nous situons face au site », explique Dominique Boutron, délégué syndical CGT.

En réponse au refus de leur nouvelle direction qui a confirmé lundi son souhait de ne pas maintenir l’emploi local, les 26 employés de Nijman-Winnen se sont donc mobilisés pour faire fléchir leur direction en s’en prenant directement à son principal client. En laissant toutefois quelques camions passer. «  Le but n’est pas de nous mettre Interpane à dos puisqu’on veut travailler avec eux. Mais c’est la seule façon de nous faire entendre. »

Hier matin, une délégation de Nijman-Winnen a été reçu à la sous-préfecture par Sylvie Houspic. «  Elle a pris note de nos revendications. Maintenant nous demandons une médiation en présence d’un représentant de la direction départementale du travail. On reste mobilisé, on ne bougera plus jusqu’aux négociations… Malgré la fatigue et les conditions, on garde espoir », commente le délégué syndical.

 

 

 

Commentaire:

Contre le dumping social et le maintien des emplois de proximité il faut faire prévaloir un droit salarial en Europe qui s'applique à toutes les entreprises. Une grille de  salaire de branche qui respecte les acquis sociaux et les qualifications,  avec le  principe d'un salaire égal pour un travail égal ayant comme base la situation sociale la plus favorable aux salariés. Pas de salaire en - dessous du smic et respect des normes de conditions de travail garantie par les conventions collectives.
Cet aspect est un enjeu majeur pour le syndicalisme en Europe afin de  lutter contre les délocalisations qui cassent l'emploi de proximité au nom d'un plus grand profit   pour le patronat.

Jean-Luc

 



18/03/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres