La Mirabelle Rouge

Hôpitaux privés: nouvelle mobilisation du personnel à Metz

 

Une centaine de manifestants devant l’Agence régionale de santé


Photo RL Karim Siari

En avril dernier, ils étaient déjà descendus dans la rue, à Metz. Ils, ce sont les salariés des Hôpitaux privés de Metz et leurs collègues des établissements de Moyeuve-Grande, Hayange, Forbach, Saint-Avold ou encore Joeuf. A l’époque, ils défendaient leur convention collective (la CCN 51), que la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne ( Fehap) entendait modifier. «  Malheureusement, les choses se précisent, explique Patrice Gaertner, délégué FO. La Fehap entend bien nous imposer une convention collective a minima ».

Hier, avec une centaine de personnes, il a de nouveau manifesté devant les portes de la délégation mosellane de l’Agence régionale de santé, à Metz, à l’appel de FO et de Sud Santé, soutenu par la CFTC. Alors qu’à Paris, une commission paritaire négociait avec les partenaires sociaux. «  Cette révision de notre convention collective est inacceptable. La Fehap veut en effet toucher à des acquis : l’ancienneté, l’expérience professionnelle, les jours fériés, la prime de licenciement, l’allocation de départ à la retraite, la prime décentralisée… Cela vise à réduire le coût du travail, au détriment d’une prise en charge et d’un service public de qualité. Si le projet passe, il sera appliqué fin janvier 2011, c’est-à-dire demain ! »

Pour protester, les organisations syndicales ont fait circuler une pétition dans tous les établissements privés Fehap. A l’hôpital Belle-Isle de Metz (HPM), par exemple, on dénombre plus de 350 signataires. «  S’il le faut, il y aura d’autres actions, précise Patrice Gaertner. Attendons les résultats au niveau national ».

L. B. (Républicain Lorrain le  08/12/2010

 



08/12/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres