La Mirabelle Rouge

Kiffer entre rêve et cauchemar

 

 

manifestation à Amnéville le 4 mai 2010

 

 

 

Kiffer, le maire d'Amnéville a parfois des visions. Il n'hésite jamais à confier ses fantasmes de mégalomane à ses fidèles partisans. Il rêve l'atterrissage d'un Boeing au milieu du Parc Thermal et il veut tout de suite le  transformer en restaurant panoramique. Le voilà tout guilleret à la séance du Conseil Municipal. Mais le décompte triste des jours le rend aussi plus anxieux et soudain ses nuits se brisent sur un cauchemar  récurrent. Il voit  la CGT et les Rouges qui envahissent sa ville. Ils sont partout, comme des tâches rouges d'ivrognes sanguinaires qui menacent les corps les plus sains. Emporté par la déesse de la déraison, le Berlusconi d'Amnéville ignore ainsi les droits démocratiques les plus élémentaires. Le droit syndical doit s'écrire sous sa dictée et  l'offense d'y déroger devient conspiratrice. Une conspiration qui a envahi les rues de la cité d'Amnéville le mardi 4 mai 2010 malgré les tentatives du maire pour faire interdire l'accès. Nous étions environs  1000 manifestants rassemblés pour exiger la réintégration des employés municipaux licenciés et le respect des libertés syndicales sur le territoire de la commune mais aussi dans l'ensemble des entreprises.

La lutte continue !

 

Jean-Luc L'HÔTE le 6 mai 2010



17/05/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres