La Mirabelle Rouge

Le PCF du Jarnisy hostile au Front de Gauche

 conférence de section du parti communiste du jarnisy

« Nous ne voulons pas du carcan Front de gauche »

Réunie en conférence de section samedi, la quarantaine de membres du PCF du Jarnisy présente a avalisé un projet alternatif à celui de la direction nationale. Le message est clair : « Ne nous diluons pas, restons communistes ! »


Photo RL

 

C'est le sourire aux lèvres, qu'une quarantaine de membres du Parti communiste français du Jarnisy présente samedi, à la conférence de section, a quitté la Maison du peuple, où elle s'était réunie.

Phase préliminaire de la conférence départementale qui se tiendra le 12 juin à Mancieulles, et surtout du 35 e congrès du PCF de Paris programmé les 18, 19 et 20 juin prochains, cette réunion de section a permis à «  une grande majorité » d'approuver et d'avaliser un «  projet alternatif à celui proposé par la direction nationale ».

«  Nous avons toujours été hostiles au Front de gauche, martèle Jean Baus, le secrétaire de section. Nous ne voulons pas de ce carcan qui mène à une dilution du PCF et de l'identité communiste. » Et de préciser : « Ce qui ne veut pas dire que nous sommes contre une union de la gauche ! »

Christian Tabaglio, membre du conseil national à Paris, va plus loin : « Notre engagement contre le Front de gauche ne date pas d'hier, et les événements nous ont donné raison. Prenez, par exemple, les dernières élections : les régions qui ont fait l'union avec les socialistes, comme ce fut le cas de la Lorraine, ont permis à leurs élus communistes de siéger au conseil régional. A contrario, les dix-sept autres, qui ont fait le choix du Front de gauche, ont perdu des sièges. »

Sérieux coup de jeune

Car c'est bien la candidature de Jean-Luc Mélenchon (ancien PS) qui est pointée du doigt ici. «  Nous voulons un candidat pour 2012 qui soit communiste », tempête Jean Baus. Portée par un nouvel élan avec un nombre croissant d'adhérents - «  Nous avons multiplié nos effectifs par cinq en cinq ans », se félicite le secrétaire général - la section jarnysienne parle d'un rétablissement des fondements communistes par la jeunesse. «  L'âge moyen de nos adhérents est de 35 ans », précise Christian Tabaglio, arguant d'une section très active localement, qui «  va sur le terrain ». Qui n'a pas peur de mouiller la chemise.

Pas question, non plus, de réduire ses membres à une seule catégorie socioprofessionnelle : «  Ils viennent de tous les horizons. Ça va de l'ingénieur au chômeur, en passant par l'instituteur ou la secrétaire médicale », précise encore Jean Baus. À Christian Tabaglio de conclure par cette phrase aux accents de slogan pour campagne présidentielle : «  Nous sommes plus que jamais un parti de masse et de classe ! »

Pour l'heure, la mission des neufs délégués désignés samedi, à l'issue de la conférence de section, sera de convaincre et de rassembler à l'échelle départementale, le 12 juin prochain à Mancieulles. Avant de se jeter dans l'arène du congrès national du parti. Plus déterminés que jamais.

Catherine Pilet (Républicain Lorrain 08.06.2010)  



08/06/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres