La Mirabelle Rouge

Liquidation du service public et patinage pour Eurostar.

Un rapport accablant pour Eurostar

La compagnie ferroviaire, dont plusieurs trains étaient restés bloqués dans le tunnel sous la Manche en décembre, est accusée d'avoir mal préparé ses trains pour l'hiver...

Un train Eurostar, le 22 décembre 2009 à la gare de Saint-Pancras, à Londres.
Un train Eurostar, le 22 décembre 2009 à la gare de Saint-Pancras, à Londres. (AFP Christophe Legasse)

La compagnie ferroviaire Eurostar, dont plusieurs trains sont restés bloqués en décembre dans le tunnel sous la Manche, a mal préparé ses trains pour l'hiver et les secours au passager, selon un rapport d'une commission d'experts dont le Parisien dévoile les grandes lignes jeudi.

Eurostar, détenu majoritairement par la SNCF, n'aurait pas préparé à temps ses trains pour l'hiver. Et n'aurait pas non plus entretenu suffisamment les trains vieillissants de son parc ferroviaire, selon les experts, qui recommandent par conséquent de renforcer les dispositifs empêchant la neige d'entrer dans les endroits sensibles et de mieux protéger les circuits imprimés.

Autre critique, les mesures préventives pour aider les passagers ont été insuffisantes et les deux experts mandatés par Eurostar préconisent la mise en place d'une cellule de crise pour mieux les informer à l'avenir et une meilleure formation des agents.

La commission estime aussi qu'Eurotunnel, le gestionnaire du tunnel sous la Manche, devrait prévoir plus de deux dépanneuses et augmenter le nombre de lampes-torches. Eurostar, joint par l'AFP jeudi matin, n'a pas souhaité faire de commentaire.

Dans la nuit du vendredi 18 au samedi 19 décembre, cinq Eurostar avaient été bloqués dans le tunnel en raison d'une série de pannes liées aux intempéries. Plus de 2.000 personnes, coincées sans eau, ni nourriture, ni information, ont mis jusqu'à seize heures pour faire le voyage.

Pour faire face aux critiques, Eurostar avait chargé dès le lundi 21 décembre le président de Transport for London (TfL) Christopher Garnett et l'ingénieur français Claude Gressier de mener une «enquête indépendante» sur ces dysfonctionnements. Ils doivent officiellement présenter les conclusions de leur enquête vendredi.
(AFP)

Commentaire:
Les  dysfonctionnements décrits ici et justement décriés par ailleurs, ne sont pas surprenants. Ce n'est ni l'hiver rigoureux, ni je ne sais quelques mauvaises anticipations des cadres dirigeants qui sont en cause. Le vrai problème est dans la liquidation du concept même de Service Public à l'oeuvre depuis de nombreuses années. La modernisation et l'essor de technologies plus élaborées ont servi d'alibi à l'introduction massive de capital et de financement privés dans toutes les entreprises publiques. La contre partie oblige un retour sur investissement rapide et un taux de rentabilité élevé. On privatise et on filialise à tour de bras, on liquide les statuts et on économise massivement sur les frais de personnel et sur les charges d'entretien, on met en place des structures de gestion par activités où chacune d'entres elles doit assurer ses propres gains de productivité, on liquide ainsi toutes les synergies et les coopérations des métiers nécessaires à une bonne marche de l'activité d'ensemble.
Voilà les raisons essentielles de ces dysfonctionnements, dysfonctionnements qui ne sont pas propres à Eurostar mais que l'on retrouve de plus en plus dans de nombreuses entreprises.
Les mêmes critères de gestion produisent  souvent les mêmes effets.
C'est une raison supplémentaire pour que la défense de services publics de qualité redevienne partout d'actualité. C'est cela la véritable modernité !

Jean-Luc ( 11.02.2010)

 

Encore des soucis pour Eurostar ( 22.02.2010)

 

Un train Eurostar, le 22 décembre 2009 à la gare de Saint-Pancras, à Londres.

Un train Eurostar, le 22 décembre 2009 à la gare de Saint-Pancras, à Londres. (© AFP Christophe Legasse)

 

 

Un train Eurostar reliant Paris à Londres est tombé en panne dimanche soir avec plus de 700 passagers à bord dans le Kent, au sud-est de Londres, à la suite de problèmes techniques, ont annoncé les autorités ferroviaires.

L’incident est survenu vers 22H00 (même heure GMT) près de la ville d’Ashford avec 740 personnes à bord, a précisé la compagnie ferroviaire Eurostar.

La police britannique des transports à fait savoir qu’un train de secours était arrivé sur place pour acheminer les passages bloqués vers la gare de St Pancras de Londres.

Les passagers ont attendu plus d’une heure avant que le train de remplacement ne les achemine vers Londres.

Au départ de la Gare du Nord à Paris, l’Eurostar en difficulté avait été retardé à la suite d’une alerte à la bombe déclenchée par la découverte d’un bagage abandonné.

Un passager répondant au prénom d’Olivier, joint par la chaîne Sky News, a raconté que le train s’était arrêté subitement et que les lumières à bord s’étaient éteintes.

«Il commence à faire bien chaud, mais les gens sont très calmes», a-t-il déclaré à la chaîne.

«Nous ne savons pas exactement pour le moment ce qui s’est passé. Nous enquêtons», a déclaré un porte-parole d’Eurostar.

Plusieurs milliers de passagers avaient été coincés dans le tunnel sous la Manche dans la nuit du 18 au 19 décembre et le trafic d’Eurostar avait été interrompu pendant trois jours, perturbant les déplacements familiaux de dizaines de milliers de personnes.

Eurostar s’est engagée récemment à investir 34 millions d’euros dans les prochains mois pour améliorer la fiabilité de ses trains.

(Source AFP)

 

 

 

 



11/02/2010
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres