La Mirabelle Rouge

Lorraine: Morano monte en ligne avec une voix réactionnaire

médias la voix est libre

Morano : du nouveau sur le site de Kléber

 

Invitée hier matin de l'émission La Voix est libre, sur le plateau de France 3, Nadine Morano (UMP) s'est félicitée du projet gouvernemental d'interdire la burqa dans l'espace public. Pour la secrétaire d'Etat à la Famille, cette initiative répond au double objectif «  de respect de la dignité des femmes » et «  de sécurité ». L'application de la loi ne devrait, selon elle, poser aucun problème. «  Je vous rappelle qu'à la Mecque le port du voile intégral est strictement prohibé. Alors je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas faire appliquer ce qu'applique la ville sainte de l'Islam ».

Concernant la suppression des allocations familiales en cas d'absentéisme scolaire, la Touloise assure qu'un tel «  outil » ne sera utilisé qu'en dernier recours. Une telle menace ne sera mise en application qu'en cas d'échec du dialogue entre les équipes pédagogiques et les familles, et après au moins quatre demi-journées d'absence de l'élève.

Répondant ensuite à la grogne des travailleurs frontaliers mobilisés au même moment à Metz, Morano a justifié la modification des règles de calcul des allocations familiales différentielles. «  Cela concerne 1 400 personnes » a-t-elle minimisé en préambule, «  il s'agit d'une mesure d'équité destinée à corriger une situation dévoyée. Initialement cette allocation différentielle avait pour but de compenser un manque, mais beaucoup cumulaient en réalité les avantages des deux côtés de la frontière ». Evoquant le dossier de redynamisation du site Kleber à Toul, l'élue donne pour quasi acquise l'implantation de l'industriel Arc Wood spécialisé dans le sciage et le contrecollage de bois. «  Pour un investissement de 17,5 M€, cette unité devrait employer 120 salariés d'ici 5 ans sur 30 000 m2 de l'ancienne usine Kleber ». Jugeant son camp «  pas assez efficace » durant la campagne des régionales, la présidente du groupe UMP à la Région lorraine confirme sa volonté d'en découdre avec l'exécutif Masseret. Tout en y mettant les formes : «  Je veux une opposition exigeante et respectueuse » résume-t-elle, tout en accusant « le mode de gouvernance de Jean-Pierre Masseret » de ne pas jouer le jeu.

Républicain Lorrain (25.04.2010)



25/04/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres