La Mirabelle Rouge

Petit bénéfice pour Mittal mais note salée pour les salariés !

Le groupe sidérurgique ArcelorMittal a publié ses résultats financiers pour 2009. Alors que tous les observateurs  et analystes économiques prévoyaient une perte substantielle, le bénéfice est de l'ordre de 118 millions de dollars.  Certes, celui-ci est  très éloigné des 9,4 milliards de dollars de l'année précédente, mais compte tenu des importantes périodes de chômage dans les usines du groupe et de la réduction de moitié de leur capacité, la note annuelle n'est salée que pour les salariés. Ce sont eux qui ont subi le chômage technique, l'arrêt de l'embauche des jeunes, les mutations internes, le  renvoi des intérimaires et le blocage des salaires. Alors que le dernier trimestre de l'année 2009 a vu le bénéfice ArcelorMittal progressé de 1,07 milliards de dollars sous l'effet du créneau d'une petite reprise des ventes de l'acier au niveau mondial, les   conditions de production sont devenues  plus flexibles et l'arrêt d'activité toujours une menace pour les sidérurgistes.. Faudrait-il donc pleurer sur ce moindre bénéfice 2009 ? dire merci ? ne pas être regardant sur les conditions de travail ? se taire sur les salaires ?  Certainement pas ! Il faut au contraire que les salariés du groupe ne  se laissent pas  dépouiller une nouvelle fois en 2010 et exigent  par la lutte  les fruits de leur travail.


Jean-Luc (10.02.2010)



10/02/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres