La Mirabelle Rouge

Préavis illimité à la RATP à partir du 12 octobre

La CGT-RATP dépose un préavis de grève illimitée à partir du 12 octobre

 

FO et Sud y sont aussi favorables, l'Unsa se donne encore du temps. L'intersyndicale a, de son côté, confirmé la journée d'action du 12.

 

 

Le syndicat CGT de la RATP, le premier de l’entreprise publique, a déposé lundi un préavis de grève illimité à compter du 12 octobre, nouvelle journée d’action interprofessionnelle contre le projet de réforme des retraites, a-t-on appris auprès du syndicat et de la direction.

 

«Ce préavis couvre l’ensemble des services et des catégories professionnelles de la RATP à compter du lundi 11 octobre 22h30 et ce pour une durée illimitée», indique dans un communiqué la CGT de l’entreprise (36%).
La direction a confirmé le dépôt du préavis de la CGT et indiqué que Force ouvrière avait également déposé un préavis illimité.

 

FO-RATP s’était prononcée en faveur d’un mouvement reconductible depuis le 7 septembre, tout comme SUD-RATP, mais leurs appels n’avaient pas été suivis au delà des mouvements d’une journée.

 

Frédéric Sarrassat, un des responsables de l’Unsa-RATP, a indiqué à l’AFP que son syndicat, le deuxième de l’entreprise (21% aux élections professionnelles), «n’avait pas encore pris de décision» quant aux modalités de grève le 12 octobre. Une réunion est prévue mardi pour arrêter une décision.

 

De leur côté, les centrales, réunis ce lundi en intersyndicale (CGT, CFDT, CFE-CGC, CFTC, FSU, Solidaires et Unsa), ont confirmé l’organisation d’une journée de grèves et de manifestations le 12 octobre, évoquant une «mobilisation qui s’amplifie» contre le projet de réforme des retraites du gouvernement qui «reste campé sur son intransigeance». A la veille de l’examen du projet de réforme au Sénat, les syndicats ont évoqué «une mobilisation qui s’amplifie» tandis que «le gouvernement reste campé sur son intransigeance». Ils appellent à «élargir le mouvement par des initiatives dans les territoires» et «des interpellations des parlementaires». FO n’est pas signataire du texte commun.

 

Libération 04.10.2010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



04/10/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres