La Mirabelle Rouge

Préservatif de la Municipalité de Metz sur Couleurs Gaies

 

Couleurs Gaies, l’association messine contre l’homophobie/lesbophobie et pour l’égalité des droits, n’est pas en odeur de sainteté auprès de la Municipalité de Metz. Pourtant, la Ville de Metz et son maire Dominique Gros se sont engagés à plusieurs reprises à lutter contre l’homophobie à la suite notamment de plusieurs agressions commises au centre ville à l’encontre de jeunes femmes et de jeunes hommes  homosexuels/lesbiennes. Ils ont manifesté leur solidarité avec les victimes et engagé un projet d’action éducative sur le thème de la lutte contre l’homophobie et les discriminations. Mais Couleurs Gaies est persona non grata et c’est SOS racisme qui a été choisi comme partenaire privilégié pour cette action. La récente subvention municipale accordée à SOS Racisme au détriment de Couleurs Gaies a donné lieu à un communiqué de presse de cette association que je publie ici. L’ostracisme du Maire socialiste de Metz dans ce domaine n’est pas très compréhensible et donne paradoxalement l’occasion à une partie de la droite UMP de se faire une virginité progressiste à bon compte. C’est malheureusement souvent ainsi lorsque la gauche elle-même s’assoie sur ce qui fait ses propres valeurs. Bien entendu, si SOS Racisme ou  les élus et partis de gauche de Metz souhaitent répondre aux interrogations de ce communiqué, La Mirabelle Rouge leur laissera volontiers la parole.

 

Jean-Luc L'HÔTE ( 03.07.2010)

 

 

 

COMMUNIQUE DE COULEURS GAIES

 

Le mensonge éhonté de Thomas Scuderi

 

Le Républicain lorrain annonçait dernièrement dans ses colonnes que le Maire de Metz avait choisi de jouer la carte de la rupture avec Couleurs Gaies. Et pour mieux illustrer son propos, Dominique Gros annonçait le versement imminent d’une subvention de 2000 euros à l’association Sos racisme pour un projet de lutte contre… l’homophobie. Monsieur Thomas Scuderi, qui était chargé hier soir de présenter le point relatif à cette subvention, a sans doute eu du mal à assumer la manœuvre politique puisqu’il a cru bon devoir affirmer, contre toute vraisemblance, que le projet d’SOS racisme avait été conçu en partenariat avec Couleurs Gaies. Les militants de l’association LGBT (Lesbiennes, Gays, Bi, Trans) présents à la séance ont été choqués qu’un tel mensonge ait pu être affirmé en plein Conseil municipal. 

Instrumentalisation d’SOS racisme

L’association SOS racisme est active à Metz depuis  2 ou 3 ans. Elle compte traditionnellement dans ses rangs beaucoup de militants du Parti socialiste. Son expertise sur la question de l’homophobie est à peu près égale à zéro. Elle s’apprête à recevoir de la Mairie 2000 euros de subvention pour un projet de lutte contre l’homophobie, en plus des subventions qui lui sont déjà allouées. Couleurs Gaies existe depuis 11 ans. Elle compte près de 230 adhérents. Elle n’a jamais réussi à obtenir plus de 1000 euros de subvention de la Mairie bien que la qualité de son travail de prévention soit reconnue au niveau national (1500 élèves sensibilisés rien que pour le 1er semestre 2010). Cherchez l’erreur ! Patrick Thil, qui l’a trouvée, s’en est ému hier soir en Conseil.

 

Le PaCS à la Mairie de Woippy 

Au moment où toute la Gauche messine se vautrait dans sa mauvaise fois (Couleurs Gaies se souviendra du silence assourdissant des élus communistes et verts), les militants de la cause LGBT apprenaient par texto que le Député-maire François Grosdidier annonçait par voix de presse que sa municipalité célèbrera désormais des cérémonies de PaCS à l’Hôtel de Ville. Couleurs Gaies se félicite qu’un élu UMP, et pas des moindre, ait répondu favorablement à une revendication, qu’elle porte également mais sans succès depuis 18 mois auprès d’une multitude de municipalités de Gauche en Moselle.

 

 

Précision:

 

Contrairement à ce que dit le communiqué de Couleurs Gaies, la municipalité de Metz a décidé également de célébrer en mairie des Pacs "républicains". C'est ainsi que Patricia Sallusti, adjointe au maire de Metz, a réalisé une première cérémonie pour un couple de jeunes femmes le  samedi 3 juillet 2010.

Par delà la polémique actuelle, on ne peut que se féliciter de constater que la Municipalité de Metz réponde positivement à une des revendications de Couleurs Gaies.

Jean-Luc (04.07.2010)

 

Commentaire….suite….

 

Mon commentaire antérieur a suscité une précision de Couleurs Gaies concernant la partie du communiqué consacré aux célébrations de Pacs en Mairie. Ce communiqué ne faisait pas référence à la Mairie de Metz qui a effectivement répondu favorablement depuis juin 2009 à cette revendication de l’association.
Par contre, il fait référence à toutes les autres communes sollicitées en Moselle, dont beaucoup se situent à Gauche, qui n’ont pas répondu à l’adresse effectuée par Couleurs Gaies sur ce point.
Dont acte !

Jean- Luc ( 04.07.2010)

 



03/07/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres