La Mirabelle Rouge

Propositions d' austérité salariale pour 2010 à la SNCF

Une première table ronde sur les salaires 2010 a eu lieu à la SNCF le mercredi 17 mars 2010. Déroulement de la séance comme si vous y étiez.

Première séance

Les  propositions de la Direction de la SNCF  sont l'expression d'une politique d'austérité qui refuse de dire son nom. Elles ont été rejeté par toutes les organisations syndicales.

 

MESURES GENERALES

+ 0,4% en avril 2010

+ 0,3% en octobre 2010

+ 25 € sur la gratification de vacances (qui passerait de 200 à 225 €)

+ 0,2% en juin 2010 sur la prime de travail.

 

 Rappelons que l'INSEE prévoit une inflation de + 1,2% en 2010 et qu'un lourd contentieux salarial persiste dans l'entreprise.

Après deux  interruptions de séance la Direction SNCF sort de son chapeau de nouvelles propositions qu'elle conditionne à la signature d'un accord par les syndicats.  

MESURES GENERALES

+ 0,5% en mars 2010

+ 0,4 % en octobre 2010

Majoration uniforme de la prime de travail de 10 € mensuels en juin 2010.

MESURE BAS SALAIRES

Augmentation du minimum de la gratification d'exploitation qui passerait de

121,96 € à 140,25 €. Cette mesure concernera peu d'agents.

NB : la mesure sur la gratification vacances reste inchangée (+25€).

A l'austérité salariale, la direction ajoute la provocation et le

chantage. Avec 0,9% d'augmentation générale pour l'année 2010, la

direction est loin de répondre aux légitimes exigences et revendications des cheminots.

La CFDT et l'UNSA envisageraient de signer l'accord qui entérinerait une nouvelle perte du pouvoir d'achat des cheminots.

 

 

 

 



17/03/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres