La Mirabelle Rouge

Solidarité citoyenne avec 11 Kurdes de Saint-Avold

Depuis quelques jours, onze Kurdes sans papiers occupent  l'abbatiale Saint-Nabor, au centre de Saint-Avold. Ils sont 4 adultes et 7 enfants âgés de 6 à 16 ans. Pour certains d'entres eux, cela fait 15 ans qu'ils attendent une régularisation administrative pour pouvoir enfin vivre normalement. Malgré toutes les démarches effectuées, malgré les certificats de travail, malgré les certificat de scolarisation, la préfecture de la Moselle reste indifférente sur le fond du dossier. Jusqu'à présent, ces familles étaient hébergées chez des proches parents à Hargarten-aux-Mines ou Freyming-Merlebach. Mais face au blocage préfectoral, le choix a été fait de porter le dossier sur la place publique pour obtenir des papiers définitifs et régulariser la situation de ces familles. La solidarité citoyenne s'organise.

 Le Secours populaire et la Conférence Saint-Vincent de Paul ont apporté une aide notamment alimentaire pour les enfants, les adultes étant en grève de la faim. Le collectif citoyen constitué la veille a envoyé des émissaires régulièrement. Des bénévoles de l'église accompagne la protestation et l'archiprêtre de la paroisse a mis des toilettes à disposition.
 La préfecture campe pour l'instant sur son refus   de réexaminer leur dossier tant que l'Eglise ne sera pas évacué.

Pour dénoncer cette situation de blocage et pour soutenir la revendication des familles Kurdes, le collectif de soutien composé de membres de la CGT et du MRAP, organisera un « cercle du silence » vendredi, en début de soirée devant l'église.

Soyons donc nombreux à cette initiative.



22/04/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres